Vétérans

    • Un derby en entrée

      Pour le premier match de championnat de nos vété, le FC se déplaçait chez son voisin, sur un terrain trempé mais en excellente état, devant les quelques courageux spectateurs venus soutenir leur équipe!
      Après quelques minutes d’observation les jaunes et noirs trouvent vite le chemin des filets sur un coup franc excentré de notre inusable machine allemande Shade! Quelques minutes plus tard le FC double la marque! Sur les minutes qui suivent nous sentons un relâchement du côté imiériens, qui se sent déjà à l’abri, s’en suit une magnifique glissade de Fabio où l’attaquant lui prend la balle, mais qui grâce à sa vitesse de flash l’éclair rattrape celui-ci et lui passe même devant pour tromper son propre gardien d’un magnifique plat du pied dans le petit filet! Après ces minutes de flottement nos vété reprennent le match en main sur une passe décisive de note cher Fabio qui tenait à se rattraper! Les 15 dernières minutes de la première mi-temps furent complètement imérienne, avec un Rufe qui a retrouvé ses jambes de 20 ans et aggravé le score d’une splendide frappe du gauche de 35m digne de Roberto Carlos, pour finir la mi-temps en beauté!
      Après la pause-thé, les coachs ont fait tourné l’effectif, la domination était toujours imérienne et une pluie de buts s’en est suivi avec quelques relâchement par moment ou l’adversaire s’est montré dangereux mais nous avons pu compter sur notre valeureux gardien Sandy, qui s’est fait lobé de 40m sur une balle perdue, malgré ses 2m03!
      Le match se termina sur une victoire écrasante de 2-12 pour nos vété, tous cela dans une bonne ambiance!
      Prochain match le vendredi 25, à 19h30, aux Fin-des-Fourches contre le FC Bévillard-Malleray!
      Allez Sainti!!

    • Pour les vétés, c’est parti…

      FC Aurore – FC Saint-Imier 0-8!!
      Première sortie de la saison pour les vétés, et quelle sortie !! Sur le terrain synthétique quelque peu glissant pour certain, Spielou, des appuis difficiles pour d’autres qui se prennent les pieds dans le tapis, Oli, les vétés ont livré une excellente partie , certes contre une équipe quand bien dépassée. Emmené par notre Kenyan blanc Jeff, les protégés de Raph se sont rapidement mis à l’abri sur quelques actions d’école dignes déjà de la Bundesligue B!!
      La 2e mi-temps fut anecdotique et le coach a même pu procéder à plusieurs ajustements et faire tourner l’effectif. On a même pu apercevoir un essai du pointu de Rufe! La classe!
      Pas d’euphorie la route est encore longue jusqu’à à la fin.
      Prochain match à Sonvi pour le derby et il se murmure déjà que quelques Quataris feront le déplacement au terrain du stand ! Il serait bon Président de blinder les clauses libératoires !

    • Clap de fin

      Bravo les gars, dernier match à Fin-des-Fourches et dernière victoire de la saison pour nos valeureux vétérans. 7-0 au dépens du FC Courtetelle. J’en profite pour remercier nos supporters et leur soutien inconditionnel. Malgré cette belle prestation, nous terminons deuxième du championnat derrière Alle. Il convient de souligner les belles performances de l’équipe durant toute la saison, sur et en dehors du terrain. Même si le championnat pèse fortement sur les heures de sommeil de Schade (c’est celui qui porte le maillot numéro 2) et de Mario,la bonne humeur et le plaisir de retrouver les copains a primé toute la saison!! Au plaisir de vous retrouver tous après les vacances!!!

    • Le titre reste possible pour les seniors

      Suite à la défaite de la semaine passée face à Alle, les seniors n’avaient pas le droit à l’erreur mercredi soir face à Courroux, s’ils voulaient encore garder une petite chance de remporter ce championnat. Ils ont donc bien préparé ce match (coachs à l’heure, effectif étoffé (16), bon échauffement, terrain et conditions de jeu excellents).

      Le match a débuté sur un bon rythme sans round d’observation et St-Imier, avec une meilleure circulation du ballon, s’est créé les premières occasions dangereuses par Sanchez ou Rüfenacht notamment, dont la tentative de lob du gardien a échoué à cause de la motte présente sur le terrain. Les quelques attaques des joueurs de Courroux, plutôt par de longues balles sont restées infructueuses, notamment aussi grâce à la vigilance du gardien Dogana.

      Tout s’est s’accéléré après la mi-temps et il n’a fallut que 2′ de jeu pour que St-Imier trouve la première fois le chemin des filets suite à un centre de Schärz pour la tête de Bordichini. Courroux va revenir au score rapidement, mais cela ne va pas changer la bonne attitude de jeu des locaux qui, grâce aux joueurs frais entrés à la mi-temps, ont réussi à augmenter le rythme de jeu et étouffer Courroux avec son contingent limité.

      C’est donc logiquement que Sainti va reprendre l’avantage grâce à un débordement de Rüfenacht (encore !), bien lancé par Heider, pour finalement trouver à la conclusion un Hützli bien placé pour inscrit un but digne des manuels de foot. Maîtrisant bien son sujet, il faudra tout de même attendre la 70′ et le 3 à 1 pour se mettre définitivement à l’abri. Le dernier but inscrit en toute fin de match par Bordichini permet, si besoin, est de confirmer qu’avec un contingent étoffé, Sainti peut battre toute les équipes de ce groupe !

      Désormais, pour le dernier match de vendredi, les données sont claires (mais pas si simples) : pour espérer remporter le championnat, il est nécessaire de gagner contre la lanterne rouge Courtételle et espérer un match nul entre TT et Alle, mais en plus il faut que Sainti reste meilleur que Alle au niveau des points de fair-play, ce qui est pour l’instant le cas. Il faudra donc que les joueurs à sang chaud se maîtrisent…ou restent sur le banc !?

    • Les vétérans plus maître de leur destin pour le titre

      Mercredi soir a eu lieu en terre ajoulote, le match au sommet du championnat des vétérans. Nos anciens se sont déplacés en halle, euh non à Alle…

      Est-ce le parfum de ce week-end prolongé ou cette chaleur inhabituelle, mais nos joueurs ont dû laisser leur vivacité sous le Mont-Terri.

      En effet, leur début de match fût particulièrement apathique. Ne sachant pas se trouver ni se placer, ils ont laissé les jurassiens prendre l’ascendant sur le match et mettre en place leur tactique de jeu, soit de longs ballons à l’intention de leurs deux attaquants véloces et physiques. La défense imérienne a souffert quelque peu, trop souvent laissée à l’abandon.

      Aux alentours de la 20ème minute, c’est justement sur une action de rupture, suite à un corner en faveur de nos anciens, que les locaux ont pu ouvrir le score, en se présentant à 4 ou 5 joueurs contre 3 de nos défenseurs.

      Après cette réussite, les débats se sont quelque peu équilibrés. Les Imériens tentant de poser le jeu et faire circuler la balle. Chose peu aisée vu l’état du terrain. Ils furent tout près de revenir au score avant la mi-temps, lorsque sur la même action, trois occasions de marquer se sont présentées. Mais sur les trois tentatives, une frappe a touché le poteau et les deux autres ont été détournées par le gardien adverse.

      La pause a permis à nos vétérans de s’hydrater (quelle chaleur) et de changer de dispositif tactique. Choix judicieux, puisque que la seconde période s’est jouée en grande partie dans le camp de défense des Cras. Sur une belle action placée, partant de la gauche pour finir par décaler Claudy sur l’aile droite, celui-ci, par un centre magnifique, a servi sur un plateau l’entraineur Zizou, qui d’une superbe reprise de volée, permettait de revenir au score.

      Cette fois, nos anciens avaient l’emprise sur le match, tout en restant en danger sur les contres jurassiens. Malheureusement, le banc peu fourni du FC St-Imier et deux blessures n’ont pas permis de faire tourner autant que nos adversaires et les forces ont commencé à manquer pour enfoncer le clou.

      L’issue du match s’est jouée sur un coup du sort. Une passe en retrait en direction de notre gardien n’a pas été assez appuyée et la hauteur de l’herbe a freiné sa course. L’attaquant ajoulot a pris de vitesse le gardien dans sa sortie et permit à son équipe d’empocher les trois points de ce match de haut de tableau. A relever que celui-ci s’est déroulé dans un état d’esprit très agréable. Match engagé, contacts âpres mais toujours corrects et beaucoup de fair-play de chaque côté. Vive le foot en vétérans dans ces conditions.

      En résumé, ce ne fût pas la meilleure prestation de nos anciens, mais le partage des points aurait été mérité. Et comme entendu après ce match, mieux vaut perdre une fois 2-1 que deux fois 1-0…

      La soirée s’est terminée par le partage du souper entre les jurassiens et la quasi intégralité de notre équipe. Et comme le dit si souvent Schade, mais qu’est-ce qu’on est fort … surtout pour la troisième mi-temps.

      Bon week-end de l’Ascension à tous et à mercredi 31 mai 2017 à Fin-des-Fourches pour le match contre Courroux.

    • Un seul mot d’ordre, fallait confirmer après la victoire contre TT.

      Suite du championnat pour nos fidèles vété qui se déplaçaient à Bassecourt ce vendredi. Belle soirée et superbe pelouse au stade des Grands-Prés. Les jaune et noir ont principalement fait le jeu durant les premières 40 minutes en galvaudant pas mal d’occasion et en plus, en jouant à se faire peur défensivement. Heureusement que les Jurassiens ont en galvaudés tout autant! Malgré quelques erreurs défensives les patrons de notre défense (Rufenacht et Heider) et notre gardien (Cantoni) on su garder notre cage inviolée en première mi-temps.
      À la mi-temps le fin tacticien Julien Zurcher a su faire les changements adéquats et trouver les mots juste car dès la reprise, Claude Gerber transperça d’un magnifique plat du pied, les filets adverses. Dès lors, les jaunes et noirs on pris le match en main et de sont créer de multiples occasions, surtout par les frères Schärz, qui ont en galvaudé un nombre invraisemblable. Le magnifique 0-2 tomba comme un fruit mur à la 68ème d’une reprise de volée de Fabio Martello laissé à l’abandon dans les 16 mètres adverse. La réduction du score par les Jurassiens n’était qu’anecdotique. Un match dur mais à la fin c’est 3 très bon points pour nos vété qui continue à se battre pour cette première place. Bravo à tous et rendez vous vendredi prochain à fin-des-fourches.

    • Saint-Imier – Tavannes/Tramelan : 4-2

      Contre une excellente équipe de TT, les Vétérans de Saint-Imier ont livré une très bonne partie. Avec Mario – vaillant gardien, Schade – intraitable (de mémoire d’homme, il n’a jamais manqué un pénalty !), Micha – discipliné, Christian – particulièrement bon hier, Rufe -Ronaldesque,  Armindo – plein d’abnégation, Jeff – infatigable, Raph – solide, Claudy – généreux, Kemal – roublard, Momo – toujours à l’affût, puis Fabio – vif comme l’éclair, Cédric – insaisissable, Thierry – volontaire et Michaël – notre entraîneur adoré, on peut affirmer sans se tromper : « mais ce qu’on est fort ».

    • Les seniors déroulent…

      Il n’en fallait pas plus aux vétérans du FC pour les galvaniser. 3 matches sans victoire acquise sur le terrain c’en était trop. Sur le billard de Boncourt, la troupe du duo Sanchez – Zürcher a déroulé, après avoir souffert en première mi-temps d’un manque d’efficacité à la conclusion. L’exemple est venu des plus expérimentés, appliqués et volontaires, à l’image de Rüfenacht qui a littéralement creusé un sillon sur son côté droit en alignant les kilomètres. C’est le jardinier qui sera content…

      Les anciens ont ainsi préparé de la meilleure des manières le prochain match contre TT. Espérons que Schade, auteur du 7ème but,  aura récupéré de ses efforts et surtout d’une nuit certainement trop courte, et qu’Armindo, inlassable travailleur, saura trouver le meilleur moyen afin de recouvrer toute sa fougue après son marathon. Les quinqua sont à l’honneur et forcent le respect. Avec une bonhomie et une joie communicatives, ils démontrent que le poids des ans n’affecte en rien leur plaisir, que ce soit sur le terrain ou devant le succulent filet mignon dégusté que l’on nous a servi. Boncourt nous a offert un terrain de jeu digne de la ligue nationale et d’un accueil à la buvette princier. Qu’ils en soient remerciés.

  • Entraîneurs : Julien ZÜRCHER / Michaël SANCHEZ / Jean François SCHÄRZ

  • Résultats + Classement

    Calendrier